Jeux en Société

Soirée du 23 juillet 2019

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (15) :

Aurélien, Etienne, Frédéric, Julie, Alain, Matthieu, ReiXou, Vanessa, Manu, Yo, Anne-C, Michel, Stéphan, Thierry, Gérôme

Parties jouées :

Little Town x1, Underwater Cities x1, Lama x1, Teotihuacan x1, Clank! x1, Couleurs de Paris x1, Perudo x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Clank!
    • Clank! (2016)
    • Paul Dennen
    • Renegade Game Studios
    • 4 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Aurélien : 9.0
    • Frédéric : 8.5
    • Etienne : 7.5
    • Julie : 7.5

    Les commentaires :

  • Couleurs de Paris
    Durée : 0h45

    Les notes :

    • ReiXou : 5.0
    • Alain : 5.0
    • Vanessa : 8.0
    • Matthieu : 5.5

    Les commentaires :

    • Matthieu :
      ​Un jeu dont le thème m'a tout de suite fait penser à Fresco : je récupère des couleurs, je les mélange pour ensuite faire des tableaux.
      Mais la comparaison s'arrête là car la mécanique d'actions de Couleurs est radicalement différente. J'ai trouvé ce jeu très punitif (je finis à 0 points après 45 minutes de jeu) et l'ambiance pas forcément au rendez vous, même s'il y a moyen de faire des petit coup d'enfoiré qui sont sympathiques.
      La mécanique de la roue pour faire ses actions est bien fichue [je pose un ouvrier devant une action, je la fait, la roue d'action va tourner entre deux tours, bloquant des actions ou amenant une actions qui m'intéresse pile devant mon pion].
      C'est un jeu où il faut atteindre certains palier pour marquer : 6 points (en obtenant un mélange noir ou en avancant sur des lignes de progrès) ou 10/12/14 points (en faisant des tableaux). Pas de points intermédiaires, pas de petits points à droite ou à gauche, c'est tout ou rien.
      Sur cette partie, Alain et Reixou rush à un moment de la partie pour récupérer des mélanges noirs et comme c'est la condition de fin de partie, Paf c'est fini.
      Je n'aurai eu le temps ni de finir mon tableau ni d'atteindre les cases à 6 points des lignes de progrès.
      Et je finis à 0. Un jeu frustrant jusqu'au bout.
  • Lama
    • Lama (non renseignée)
    • Reiner Knizia
    • non renseigné
    • 6 joueurs
    Durée : 0h15

    Les notes :

    • Manu : 6.0
    • Frédéric : 5.0
    • Yo : 5.0
    • ReiXou : 7.0
    • Vanessa : 4.0
    • Alain : 4.0

    Les commentaires :

  • Little Town
    • Little Town (2019)
    • Aya Taguchi, Shun Taguchi
    • Iello
    • 4 joueurs
    Durée : 0h30

    Les notes :

    • ReiXou : 9.0
    • Vanessa : 9.5
    • Alain : 8.5
    • Matthieu : 8.5

    Les commentaires :

    • Matthieu :
      ​D'une fluidité et d'une simplicité à couper le souffle, Little Town n'en reste pas moins très malin et tactique notamment dans le placement de ses petits bonhommes.
      Les règles tiennent en deux lignes :
      - soit je pose mon ouvrier sur le plateau et je récupère/active toutes les cases autour de lui
      - Soit je construit un batiment avec des ressources récoltés auparavant et j'installe ce batiment sur le plateau.

      Et voilà, les batiment rapporte des points à la construction, certains disposent de pouvoirs qui permettent d'échanger des points contre des ressources. On a deux objectifs secrets à accomplir pour marquer des points, et surtout il faudra nourrir ses 3 ouvriers à chaque manche.
      On a donc un jeu simple et efficace qui donne bien envie de rejouer.
  • Perudo
    • Perudo (2003)
    • Alfredo Fernandini, Cosmo Fry
    • Asmodée
    • 4 joueurs
    Durée : 0H12

    Les notes :

    • Aurélien : 7.5
    • Frédéric : 8.0
    • Julie : 8.0
    • Etienne : 8.0

    Les commentaires :

  • Teotihuacan
    • Teotihuacan (2018)
    • Daniele Tascini
    • NSKN Games
    • 4 joueurs
    Durée : 1h45

    Les notes :

    • Thierry : 8.0
    • Anne-C : 8.0
    • Michel : 9.0
    • Stéphan : 7.5

    Les commentaires :

    • Michel :
      ​Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas refait une partie de Teotihuacan. Toujours plaisant !
      Ce jeu joue sur l'anticipation et le brisage de neurones pour planifier toutes ses actions, et sur l'opportunisme qu'il faut avoir pour bénéficier de bonnes positions pour obtenir du cacao, moteur du jeu.
      Un défaut du jeu serait le nombre d'éléments à prendre en compte quand on réalise une action : On en oublie souvent !

      Il s'agit d'un jeu visant la construction de la pyramide centrale... donc, il faut y construire un minimum pour gagner. De plus, sur cette partie, deux technologies favorisaient cette stratégie. Je passe la première éclipse à accumuler des ressources pour ça et me retrouve loin derrière au premier décompte, mais je réalise finalement 8 constructions sur les 22 possibles (dont 6 à la deuxième éclipse). Quelques décos, une avancée sur le temple bleu, et même un masque complètent tout ça.
    • Stéphan :
      A la mise en place, les 6 tuiles techno orientent clairement vers une stratégie gagnante, ici sur cette partie et de souvenir aussi sur mes précédentes.
      Donc le jeu s’oriente plus sur comment être efficace sur « la » stratégie plutôt que d’essayer autre chose.
      Sur la partie effectivement Michel, en décalage d’une éclipse par rapport aux autres joueurs, fait les mêmes actions mais souvent sans le malus.
  • Underwater Cities
    Durée : 2

    Les notes :

    • Gérôme : 9.0
    • Yo : 9.0
    • Manu : 9.0

    Les commentaires :

    • Manu :
      ​Un jeu de combo assez sympa et fluide.
      Seul petit bémol pour moi, la production est assez touffue à faire et peut être source d'oublis (Bon c'est vrai on la fait que 3 fois).

A noter :

© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048