Jeux en Société

Soirée du 12 novembre 2019

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (25) :

Ben, Even, ReiXou, Vincent, Gabriel, Matthieu, Remi, Vanessa, Denis, Frédéric, Muriel, Sophie, Victor, Anne-C, Gerome, Nico B, Vlady, ?, ??, ???, Jon, Clement, Dom B., Michel, Thierry

Parties jouées :

Flotilla x1, It's a wonderful world x1, Res Arcana x1, Maracaibo x1, Trismegistus: la formula finale x1, Crystal Palace x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Crystal Palace
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Vincent : 9.0
    • Ben : 8.5
    • ReiXou : 8.5
    • Even : 7.5

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​Jeu de pose d'ouvrier où les ouvriers sont des dés qu'on ne lance pas mais dont on détermine soit même la valeur. Sauf que... on paie à la banque la somme de nos dés.
      L'argent est roi dans ce jeu, il est certes illimité mais les emprunts coûtent bonbons en points de victoire. J'en veux pour preuve que je termine premier mais une fois soustrait les PV des emprunts, je suis dernier :(

      Notre dé posé sur une action n'est pas non plus certains de réaliser l'action. Les grosses valeurs en premier et pas de place pour tout le monde.
      ça couine grave, c'est malin mais vraiment très brise neurones.
      A réserver à ceux qui n'ont pas peur de faire fumer leur cerveau. 
    • ReiXou :
      ​CP m'a plutôt bluffé dans l'ensemble en regroupant pleins d'éléments que j'adore : de la programmation, des choix hyper tendus, un manque de ressources permanent.

      Au cœur du jeu, un placement d'ouvrier mais malin et méchant qui nous a fait à la fois couiner et rigoler, un truc assez rare avec cette mécanique.

      LE jeu est long, j'éviterais d'y jouer avec des analyseurs fous (même si vu la complexité, tt le monde se transforme en analyste fou, en fait) mais j'ai trouuvé l'ensemble plutôt très solide.
    • Even :
      ​La note portant sur l'envie d'y rejouer, je ne peux pas mettre plus. Il va me falloir 2-3 parties de pickomino pour que mon cerveau se repose.
      j'ai adoré cette mécanique de placement d'ouvrier dans lequel on est pas sur de pouvoir faire l'action (les actions sont résolues ensuite dans l'ordre décroissante des valeurs des dés). Ça couine, c'est méchant, bref c'est parfait.
      J'ai été un peu moins fan des cartes Inventeurs et brevets qui ne sortent pas toutes et qui du coup doivent amener un peu trop d'aléatoire à mon gout (car chaque chainage inventeur-brevet reporte 4 PV, et c'est pas mal de PV quand même).
      On passe tellement notre temps à survivre, que je me dis que ce jeu serait parfait avec un thème post-apo.

      J'ai quand même bien envie d'y rejouer et après une semaine de repos, je voudrais surement y rejouer.
  • Flotilla
    • Flotilla (2019)
    • JB Howel, Michael Mihealsick
    • Wizkids
    • 4 joueurs
    Durée : 3h

    Les notes :

    • Vanessa : 8.0
    • Matthieu : 8.0
    • Remi : 8.0
    • Gabriel : 7.0

    Les commentaires :

    • Matthieu :
      ​Un jeu plus que sympa. Le thème est fort et très bien rendu. Univers post apo à la waterworld. Le monde détruit par l'apocalypse nucléaire nous oblige à vivre sur les océans. Notre équipage va aller récolter des ressources au fonds des mers pour ensuite aller agrandir la ville centrale.
      L'originalité de ce jeu réside dans le fait que nous allons pouvoir changer de statut pendant la partie et ainsi avoir deux façons de jouer complètement différentes pendant le jeu. On peut être navigateur, explorer les tuiles océans, les fouiller et revendre les marchandises en ville. Ou alors on installe notre équipe sur terre et là il faudra acheter des marchandises pour pouvoir batir de nouveaux quartiers sur la ville flottante.
      Les tours de jeu sont fluides, on ne s'ennuie pas et on a de nombreuses façons de marquer des points. A son tour on joue une carte action et on l'applique et puis c'est au suivant (exploration, fouille des mers, vente et achat au marché, recrutement de nouvelles cartes d'action équipage...)
      Sur cette partie j'ai tenté de rester en mer toute la partie, pas sur que c'ait été une bonne option, ceux qui ont rejoint la terre au milieu de partie font beaucoup plus de points que Vanessa et moi même qui étions les pauvres dockers de la partie.
      Gabriel nous explose après avoir pillé les océans. Déjà que tout était radioactif, la terre va un petit peu plus mal grâce à lui car elle devient sans ressource ;-)
      On est obliger de regarder ce que font les autres pour pouvoir copier leurs pouvoirs ou bien voir comment le marché des ressources va évoluer. Donc de l'interaction indirecte mais sympa.
      J'ai été pris par le fluff, on a pas mal rigolé (j'aime beaucoup la jauge de radioactivité qui augmente quand on multiplie les fouilles sous marines), et j'ai pas mal envie d'y rejouer.
    • Remi :
      ​Un jeu foisonnant mais aux règles fluides et claires. Deuxième partie et j'arrive à comprendre l'utilité de changer de mode mais sans savoir encore à quel moment, ça va dépendre de la partie à chaque fois je pense.

      il y a plein de trucs à faire et je n'arrive pas à choisir du coup je me disperse encore un peu trop. Je ne suis pas arrivé à jouer les dés de technologie alors qu'ils ont l'air bien sympas pour gagner de la thune, piocher des tuiles océan ou améliorer l'influence d'une guilde. très envie aussi de tenter de gagner des points en optimisant la construction de la ville.

      Le gain des points se fait principalement sur le gain des objectifs qu'il faut optimiser car on va pas en scorer des tonnes.

      très envie de rejouer pour tenter d'autres trucs.
    • Gabriel :
      ​Sympa, si le moteur de jeu est assez classique ( à son tour o joue une de ses cartes action, on en acquiert d'autres et de temps en temps on fait appel au capitaine pour tout récupérer ( l'efficacité du capitaine étant proportionnelle au nombre de cartes jouées ).
      Ca rappellera Concordia ( ou transatlantique ) à certains, pour la suite, c'est plus intéressant, on commence comme un capitaine qui va chercher des ressources pour la ville flottante, lorsque l'on joue le capitaine, on peu choisir de rester à la ville et de la développer ( d'un côté on "ramasse" des ressources, de l'autre on les dépense, ce qui est sensé équilibrer le marché )
  • It's a wonderful world

    2 parties

    Durée : 1h30 (+1h15 pour la seconde partie)

    Les notes :

    • Denis : 6.5
    • Muriel : 8.0
    • Sophie : 9.0
    • Frédéric : 8.0
    • Victor : 8.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​J'ai beaucoup aimé la première partie, mais la deuxième était moins agréable sans que je sache pourquoi... J'ai plutôt noté la première du coup :-)
      C'est donc un "sushi go" ou "7 wonders like", où l'on a l'impression de construire des cartes (bâtiments...). Qui vont se réactiver plusieurs fois (un peu comme dans Deus).
      Le truc sympa, c'est que l'activation des bâtiments de production se fait en séquence, toujours dans le même ordre des resources. Si on se débrouille bien, la première ressource produite permet de compléter (construire, pour pouvoir ensuite l'exploiter) le bâtiment juste avant la production du second type de ressource qui nous permet etc...
      A retenter, pour voir si les parties sont bien selon le tirage, ou si c'est bien tout le temps, ou si c'est les adversaires qui bloquent les bonnes cartes et rendent certaines parties moins bien :-p
      Mais grosso modo, pour la première j'ai eu des sensations à la gyzmos, en un peu plus fume cerveau (quoi defausser et quoi garder parmi les 7 cartes du draft), autour d'un moteur de draft
    • Victor :
      ​jeu rapide, avec une phase de draft, une pour choisir si on construit ou on recycle les cartes choisis précédemment, et une dernière ou notre empire produit. on joue tous en simultanés, donc les 4 tours du jeu sont très fluide.
      Chaque partie donne de nouvelles perspectives de développement, mais on doit surveiller nos 2 voisins pour ne pas leurs offrir des possibilités de combo trop puissantes, et donc faire de la rétention de carte pour notre propre recyclage au lieu de laisser passer ces cartes.
  • Maracaibo
    • Maracaibo (2019)
    • Alexander Pfister
    • Capstone games
    • 4 joueurs
    Durée : 2h15

    Les notes :

    • Gerome : 8.5
    • Nico B : 7.0
    • Vlady : -
    • Anne-C : 7.5

    Les commentaires :

  • Res Arcana
    • Res Arcana (2019)
    • Tom Lehmann
    • Sand Castle Game
    • 4 joueurs

    Plusieurs parties jouées

    Durée : 2h

    Les notes :

    • Jon : -
    • ? : -
    • ?? : -
    • ??? : -

    Les commentaires :

  • Trismegistus: la formula finale
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Thierry : 6.5
    • Clement : 7.0
    • Dom B. : 8.0
    • Michel : 8.5

    Les commentaires :

    • Dom B. :
      ​Que d’imbrications, de choses à penser, à prévoir, à anticiper....
      La marque d’un bon jeu de ce calibre: il faut une partie pour digérer les règles. 
      Le thème semblait très sympa, je n’ai pas pu en voir la couleur tellement j’étais préoccupé par .... mes transmutations magiques! Ah ben si en fait, c’est le thème !!!

      3 manches, où l’on choisit 3 dés pour chacune, qui représentent nos actions possibles. De 1 à 5 actions par dé. Faites le calcul.
      On a également des jetons « suivre une action » utilisables lors du tour des autres, mais qui ne copient que les actions « basiques ».
      Je laisse Michel raconter ce qu’on doit faire avec les ressources qu’on gagne et transforme, moi j’ai juste tenté de faire matcher des symboles et de poser des cartes et des tuiles!

      J’attends impatiemment la seconde partie pour appréhender tout ça avec un peu plus de hauteur.
    • Michel :
      ​Que ce jeu fait fumer le cerveau !
      Une heure d'explication de règles (mais c'était ma première fois dans cet exercice, et ma première partie...), deux heures et demi de jeu.
      Au début de chaque période (il y en a trois), on lance 15 dés de 3 couleurs différentes, que l'on répartit par face dans 6 bols. Puis, chacun son tour, on prend l'un des dés, qui a comme "puissance" le nombre de dé avec la même face. Chaque point de puissance permet de faire une action (grosso-modo) : Prendre un matériau, prendre une essence, transmuter un matériau en matériau évolué grâce à une essence, prendre une carte expérience, réaliser l'expérience avec les matériaux évolués... Tout ceci sous contrainte de la face du dé et de sa couleur. Et on ne jouera que 3 dés par période. Les choix sont donc cornéliens, les implications croisées difficiles à anticiper.
      Il y a aussi un système de "formules" qui donnent des bonus one-shot, de piste de maîtrise des 4 éléments, de réduction des coûts des expériences si l'on a réalisé une expérience du même élément, et d'artefacts, qui donnent des bonus lorsqu'on les utilise pour une transmutation...
      Avec tout ça, il y a toujours plusieurs façons de réaliser ses objectifs, il faudra trouver la plus efficace en nombre de tours de jeu et en nombre de ressources pour l'emporter.

      Les réflexions sont du type "Si je prends tel dé, je pourrai prendre telle essence, qui me fera monter sur telle piste, mais je ne pourrai pas faire évoluer le matériau que je voulais... mais ça, je le ferai en réaction de l'action d'un joueur adverse, car il a pris un dé rouge... Mais je peux aussi changer mon argent en or, et l'utiliser pour acheter une formule qui me donnera aussi le matériau qu'il faut... Je peux alors plutôt prendre cet autre dé, qui... ".
      Vous mettez Dom et Thierry là-dedans, et vous jouez jusqu'à minuit 20. ;)

      Bref, du bon fumage de cerveau. On en ressort un peu groggy. Bonne envie d'y rejouer pour maîtriser un peu plus toutes les implications de mes choix.
      Pour l'anecdote, Clément et Dom finissent en tête, Thierry et moi derrière. Sur cette partie, la victoire s'est visiblement déroulée sur le remplissage du coffre de "formules", qui rapporte beaucoup de points à la fin.

A noter :

  • Léo :
    ​Je confirme que les comptes rendus sont lus par les expatriés (avec en bonus la correction que quelques fautes d’orthographes vues au passage)
  • Axel :
    +1 pour les expats

    Même si je comprend pas toute la phrase de leo ;-)

    ​avec en bonus la correction que quelques fautes d’orthographes vues au passage ???????

    ;-)
    Un petit coucou au passage et à bientôt aux jestrao ;-)
  • Dom B. :
    ​Coucou les expatriés :)
    Vous pouvez donnez vos avis sur les nouveautés que vous avez jouées en commentaire ici, comme ça on aura aussi connaissance de ce que vous pensez des jeux ;)
  • Gabriel (l'ancien) :
    ​+2 pour les expats ! Je n'oublie pas mes amours de jeunesse, faut croire.
    (sans les corrections pour ma part... )

    Je n'ai jamais été très doué pour les commentaires (sauf quand j'aime vraiment pas... c'est rare).

    Aux Jestras cet année, pour ceux qui y seront.
  • Victor :
    ​Il y a un doublon sur le jeu It's a wonderful world, qui a déjà été jouer le 29/10/19 et celui de cette soirée. (2 fiches crées)
    on l'a joué 2 fois  1h30 et 1h15 ce soir.
  • Zine :
    ​Dom, j'ai posté mes avis sur une geeklist : https://boardgamegeek.com/geeklist/263770/essen-2019-feedback
  • Frédéric :
    ​Merci Victor pour le signalement. J'ai fusionné les 2 jeux. Il y a donc une nouvelle fiche de jeu cachée qu'on ne peut pas supprimer... à recycler lors de la prochaine création d'un jeu !

    Et je renouvelle ma demande de bien vérifier qu'un jeu n'existe pas déjà avant de créer une nouvelle fiche. Gare aux erreurs (accents, minuscules...) qui font que taper les premières lettres n'est pas le bon test pour savoir si la fiche existe ou pas ;-)
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048