Jeux en Société

Soirée du 5 mars 2019

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (13) :

Aurelien, Ben, Isabelle, Manu, Gabin, Gerome, Raphaêl, Remi B, Frédéric, Jonathan, Michel, Remi, Vincent

Parties jouées :

Dice Forge x1, Clans of Caledonia x1, Mini rails x1, New Frontier x1, Paper Tales x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Clans of Caledonia
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Ben : 7.5
    • Manu : 9.5
    • Aurelien : 8.5
    • Isabelle : 8.5

    Les commentaires :

    • Isabelle :

      Partie de découverte (merci pour l’explication des règles, car en plus j’étais la seule débutante !).

      Il n’y a rien de très original dans les mécaniques, on a l’impression d’un mélange de plusieurs jeux déjà connus, mais j’ai beaucoup aimé ! Le jeu donne une bonne sensation de faire progresser son clan avec des tours assez fluides.

      Il semble quand même important de se faire rapidement un moteur pour gagner beaucoup d’argent et de faire beaucoup de contrats. Je sens une bonne marche de progression possible (confirmée par le score des autres joueurs), d’autant plus que j’ai fait pas mal d’erreurs en faisant par exemple des contrats qui demandent beaucoup de fromage alors que j’avais le clan qui pouvait revendre du lait (je transformais donc mon lait en fromage au lieu de le revendre…) et aussi car au début j’hésitais à sacrifier des animaux, et quand je me suis décidée je l’ai fait n’importe comment en perdant plusieurs territoires…

  • Dice Forge
    • Dice Forge (2017)
    • Régis Bonnessée
    • Libellud
    • 4 joueurs
    Durée : 1h15

    Les notes :

    • Raphaêl : 7.5
    • Gabin : 7.0
    • Gerome : 7.0
    • Remi B : 6.5

    Les commentaires :

    • Remi B :
      Ca faisait longtemps que je voulais decouvrir. Le concept de construire ses dés, c'est attractif.

      Après, c'est bien sûr un jeu de chance.
      Et la liberté d'action a chaque tour est assez limitée.
      "Tiens ? Je peux m'acheter ca avec les ressources que j'ai. Allez".

      J'ai gagné alors qu'il ne me semblait que j'ai fait grand chose pour le mériter. J'arrive a mon premier tour de jeu a lancer le dé de la chance et de trouver un "12 or".
      Du coup, je me suis fabriqué un dé scandaleux dès le tour 2.
      A la suite de quoi j'ai eu 30 points d'avance sur les autres toute la partie, que Raphael a failli rattraper vers la fin.

      Conclusion: divertissant, mais pas très profond.


  • Mini rails
    • Mini rails (2017)
    • Mark Gerrits
    • Moaideas Game Design
    • 5 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Jonathan : 4.0
    • Vincent : 7.0
    • Frédéric : 6.5
    • Michel : 7.0
    • Remi : 4.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Dans la veine des Iberian Rails, König von Siam... un de ces jeux où on à la fois on influence (en affaiblissant leur présence, mais pas forcément leur valeur) une couleur et on les ponctionne en espérant que ça vaille beaucoup à la fin.
      A la fin du jeu, quand tout est clair, il est trop tard. Et avant... beaucoup de choses peuvent arriver !
      Le plateau central pourrait donner l'impression qu'on va effectivement étendre le réseau ferré (en gaspillant la valeur de la compagnie si on investit sur des travaux difficiles en passant par les montagnes plutôt que par les vallées), mais les règles de poses sont trop sommaires pour qu'on y croie vraiment : par de rails, pas d'orientation, on va juste poser un jeton à coté du réseau existant, en choisissant du bonus ou du malus.
      Si le jeu est intelligent dans ses mécanismes, il est très sotchastique à jouer... Je lui préfère une ambiance plus assumée, comme dans Modern Art.
    • Michel :
      ​6 tours de jeu, 6 compagnies de chemin de fer. A chaque tour, on a deux actions : Prendre une action d'une compagnie, et Développer une compagnie (ce qui lui fait gagner ou perdre de la valeur). A chaque tour, il restera un jeton d'une compagnie, qui est alors utilisé pour déterminer à la fin de la partie si telle compagnie rapporte de l'argent (le déficit est annulé) ou fait perdre de l'argent (le bénéfice est annulé). Celui qui a le plus gagné d'argent l'emporte.

      Simple et efficace, malin, il y a là 45mn de brise-neuronnes avec des retournements de situation et des coups de maîtres (bravo Fred).
      Mais à cinq joueurs, on a peu de maîtrise sur ce qu'il va se passer réellement dans la partie.
    • Remi :
      ​Typiquement un jeu de prise d'actions dans des compagnies avec un marché très fluctuant. Le type de jeu qui ne m'attire pas du tout et le côté connexion des lignes de train est trop simplifié pour être intéressant. Pas pour moi.
  • New Frontier
    • New Frontier (non renseignée)
    • Tom Lehmann
    • Rio Grande
    • 5 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Jonathan : 8.5
    • Vincent : 6.0
    • Frédéric : 7.5
    • Michel : 8.0
    • Remi : 9.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Effectivement, on a l'impression de jouer à Puerto Rico et à Race for the Galaxy en même temps : une des tuiles actions à prendre chacun son tour, les tuiles bâtiments (simples ou doubles) qui sont présentes dès le début...
      Comme avec toute nouvelle version de Race, on est à la fois perdu et à la maison... Du coup, j'ai fait simple : j'ai beaucoup colonisé en militaire, j'ai produit un peu dans toutes les couleurs histoire d'avoir de l'argent quand quelqu'un faisait l'action développer... et j'ai regardé les objectifs piochés par les autres joueurs puisqu'ils s'appliquent à tous !
    • Michel :
      ​Dans la famille Race for the Galaxy, je demande Puerto Rico !
      Rémi nous a présenté le jeu comme cela, et c'est vrai que l'on a quelques sensations provenant des deux jeux.
      On est donc en terrain connu, et on entre vite dans la partie.
      Rémi semble nous mettre une fessée avec une combo que l'on avait pas vue (on explore ? Je prends deux mondes et deux colons. On colonise ? Je pose deux mondes d'un coup). Il accélère la fin de la partie (encore deux tours et j'avais une combo Rebelles qui faisait mal. Snif), mais finalement, Frédéric l'emporte d'une courte tête en réussissant mieux les objectifs.
    • Remi :
      ​Zut, j'ai fait mon cador et je calcule pas les points des grands développements, du coup je prends pas celui qui m'aurait rapporté plus de points ... encore trop d'infos à gérer à la fois et je voulais pas faire de l'analysis paralysis.
      J'aime beaucoup ces sensations de Puerto dans l'univers de Race for the Galaxy. J'arrive à faire un moteur de thunes sans vente et je me rappelle que les pouvoir permettant de récupérer des colons c'est fort, du coup je m'en sert mais un peu trop et je ne les garde pas pour faire des points d'objectifs.
      grosse envie de rejouer.
  • Paper Tales
    • Paper Tales (2017)
    • Masato Uesugi
    • Catch up games
    • 4 joueurs
    Durée : 40

    Les notes :

    • Raphaêl : 6.0
    • Gabin : 8.0
    • Gerome : 8.0
    • Remi B : 7.0

    Les commentaires :

    • Remi B :
      ​Eh bien oui j'ai joué à ce jeu que j'aime pas, et je l'ai bien noté.
      C'est parce que j'ai tellement mal joué, que je voulais me refaire à la fin...

A noter :

© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048