Jeux en Société

Soirée du 2 février 2021

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (4) :

Frédéric, Michel, Nico B., Rémi B.

Parties jouées :

Stupide vautour x1, Sapiens x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Sapiens
    • Sapiens (2015)
    • Cyrille Leroy
    • Catch up games
    • 4 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Rémi B. : 8.0
    • Frédéric : 7.0
    • Nico B. : 8.0
    • Michel : 6.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      Indépendamment de l'aspect "domino 2D" où l'on cherche à multiplier ses gains (points de nourriture), à tracer des chemins qui finissent aux bons endroits (points de montagne) sachant que notre score final sera le minimum des 2... ​il y a beaucoup de tuiles/jetons pour faire des actions "crasses" aux autres.
      Cette interaction me semble excessive quand on est à 4 joueurs : on s'acharne souvent à plusieurs sur celui qui semble le meilleur, ce qui change la donne. Et parfois, souvent, tout se défait au dernier ou à l'avant-dernier tour. Dans mon cas, j'étais resté sous les radars toute la partie, et j'avais 2 bons coups alternatifs de fin, mais on me les a assassinés !

      Du coup, je préfère le jeu pour sa partie cérébrale (assez longue) que pour sa partie interaction... je serai tenté de dire qu'il m'attire plus à 2, mais en relisant mes vieux comentaires ça me rappelle qu'à 2 une tuile supplémentaire est défaussée par chaque joueur après son tour, et que le hasard joue beaucoup sur les tuiles de remplacement sur la rivière de pioche...
    • Nico B. :
      ​Ça a quand même du bon d'être en couvre feu. En vrai dans la salle du club, ça aurait probablement fini en pugilat à coups de gourdin dans nos tronches d'Homo Sapiens !
      Une partie avec plein de crasse de partout.
      Je commence très bien et j'ai le coup rêvé mais Michel souffle à Fred de me l'enlever. On s'en est ensuite pris un peu à Michel (il dira qu'on l'a tué mais tout le monde connait Michel) qui était bien parti pour gagner, puis ensuite à Fred qui était top au dernier tour si on ne faisait rien.
      Du coup, Remi, qui découvrait le jeu, s'en sort très bien. On ne l'a pas trop embêter car on n'a pas vu qu'il pouvait scorer des abris sur le dernier tour.
      Bref, je finis bon dernier mais merci pour l'ambiance. Je préfère toujours jouer ce type de jeu comme cela plutôt qu'en version cui cui les petits oiseaux bisounours.
      Peut être que 3 est la config idéale pour maitriser un peu plus les choses tout en crassant les adversaires.
    • Michel :
      ​Autant j'avais apprécié mes deux premières parties, autant celle-ci a montré tous les problèmes de ce jeu : King making à fond. Finalement, on ne gagne pas parce que l'on joue mieux (même si Rémi a fait une partie sans faute, faut le dire), mais parce que l'on a réussi à rester sous le radar des autres. Sur 7 actions possibles, 3 permettent de crasser le jeu d'un adversaire... reste plus qu'à choisir l'adversaire.
      A deux reprises, Fred et Nico s'acharnent sur moi (dont une où j'avais trois tuiles possibles à jouer à la fin de mon tour... et plus aucune quand mon tour revient). Rémi n'a quasiment jamais été agressé. D'où ce sentiment de King Making.
      Effectivement, la configuration à 4 joueurs doit accentuer ce sentiment.
      Bref.
  • Stupide vautour

    3 parties

    Durée : 5 à 8 min par partie

    Les notes :

    • Rémi B. : 8.0
    • Frédéric : 8.0
    • Nico B. : 8.0
    • Michel : 7.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​C'est encore la version beta sur le site, et on ne voyait pas toujours les cartes défaussées par l'un des joueurs...
      Mais l'ambiance était bonne, et les égalités font toujours réagir... que ce soit quand on remporte une grosse carte pour pas cher ou qu'on se tape un malus alors qu'on avait bien investi !
    • Nico B. :
      ​Ça a quand même du mauvais d'être en couvre feu. Parce que ce jeu est top et mériterait d'être jouer en vrai dans les locaux de JES en fin de soirée. Il prendrait encore plus de sens en voyant les têtes de chacun en mode pokerface au moment de mettre leur carte face cachée.

      Et pour ceux qui disent que ce jeu est du hasard, je viens de gagner 2 parties sur 3 (dont l'une de façon magistrale en faisant péter les records), preuve que tout se joue au talent !
    • Michel :
      ​Ce jeu de poker est bien foutu, rapide, nerveux, tendu... et drôle ! Du tripple, quadruple, quintuple ... xxxuple guessing.
      Même si ce n'est pas ma tasse de thé habituelle, pour la durée, j'en referai allègrement quelques parties ! Très bon.

A noter :

© 2021 Jeux en Société - Jouer à 2048