Messages+

Jeux en Société

Soirée du 31 août 2018

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (7) :

Antoine B., Gabriel, Vincent F., Frédéric, Gérôme, Jean, Lucie

Parties jouées :

Santiago x1, Inis x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Inis
    • Inis (2016)
    • Christian Martinez
    • Matagot
    • 3 joueurs
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Gabriel : 7
    • Vincent F. : 6.5
    • Antoine B. : 8

    Les commentaires :

    • Vincent F. :
      ​Dans ce jeu de conquête, il faut savoir jongler avec les 3 conditions de victoire : il n'y a donc pas de stratégie à proprement parlé, mais une adaptation tour après tour pour arriver à ses fins.

      Comme c'était ma première partie, je n'ai pas su évaluer les positions de mes adversaires ; la méconnaissance des cartes d'action ne m'a pas aidé en début de partie. Comme il y a peu de cartes, il faut savoir les utiliser à bon escient. J'ai donc perdu le Brenn au bénéfice de Gabriel sans comprendre que c'était un bel atout pour gagner. Mais j'ai coupé l'herbe sous le pied d'Antoine pour l'empêcher de se rapprocher d'une condition de victoire.

      C'est un jeu tout en subtilité, mais c'est un peu trop diplomatique pour moi : il faut y aller de sa mauvaise foi pour influencer les adversaires.
    • Antoine B. :
      ​Effectivement la diplomatie est de mise pour arriver à se positionner astucieusement tout en incitant ses adversaires à s'entretuer. Mais il est encore plus capital de tirer le maximum de chacune de ses actions. On n'en a finalement qu'une poignée par tour !

      Notamment lors du dernier tour, finalement remporté par Gabriel, nous ne saurons jamais ce qu'il se serait passé si j'avais déclenché les hostilités avec le chef de guerre avant d'invoquer l'autre Monde (j'ai choisi de le faire dans l'ordre l'inverse, probablement une erreur). Ou si lors du conflit, Vincent avait choisi de ne pas retrancher ses clans dans leurs citadelles pour à la place lutter jusqu'à la mort, refusant ainsi qu'ils ne finissent vassaux de Gabriel...
  • Santiago
    • Santiago (2003)
    • Claudia Hely, Roman Pelek
    • Amigo
    • 4 joueurs
    Durée : 1h40

    Les notes :

    • Lucie : 8.5
    • Jean : 8
    • Gérôme : 6.5
    • Frédéric : 8.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Toujours une bonne ambiance, quand il s'agit de soudoyer le constructeur de canal du tour, ou de convaincre les autres joueurs de jouer un truc qui nous avantage aussi un peu à la marge, ou pourrit bien un autre joueur...
      Jean fait beaucoup d'économies en achetant peu les bonnes places, est souvent constructeur de canal... et n'hésite pas à favoriser Lucie quand il y a un doute ;-) Impossible de savoir si ce qui ressemblait parfois à de l'anti-jeu lui a été finalement bénéfique, ou s'il a bénéficié d'une erreur de change de monnaie... Il va falloir planifier une revanche ;-)

A noter :

© 2017 Jeux en Société - Contact - Jouer à 1024