Messages+

Jeux en Société

Soirée du 30 octobre 2018

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (20) :

Antoine, Rémi B., Sylvain, Vincent, Alex, Frédéric, Nicolas, Raphaël, Gabriel, Gerome, Manu, Stéphan, Dom B., Emilie, Rémi, Yo, Even, Jonathan, Matthieu, Tanguy

Parties jouées :

Dice Settlers x1, Railroad Ink x1, Plague Inc. : The Boardgame x1, Monster Lands x1, Scorpius Freighter x1, Gentes x1, Endeavor x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Dice Settlers
    Durée : 1h45

    Les notes :

    • Sylvain : 8
    • Vincent : 8
    • Rémi B. : 7
    • Antoine : 7

    Les commentaires :

    • Rémi B. :
      ​Jeu intressant mais pas fou. Il ya beaucoup de dés (evidement vu le nom du jeu), c'est une sorte de "dice building". Ce qu'on va faire sur un tour depend enormement de ce qui sort au dés ce qui permet aux abonnés du pleurnichage d'exercer leur art. Il y a cependant un peu de souplesse avec les chapeaux qui permettent de reorganiser son lancer.

      Mon impression : Antoine a fait des point en tech, vincent des point en maison, sylvain des points en ressources. Moi ? je me suis éparpillé pour finalement faire des points en rien.
      Augumenter son quota de dés me semble crucial en debut de partie, et c'est ce qui m'a manqué. Je me suis egalement battu sur plein de majorités ( ce qu'il ne faut jamais faire ).

      Bref la mecanique est interressante, on doit pouvoir explorer les differentes strategies. Mais bon voila, c'est pas le gros fantasme.
    • Antoine :
      ​Avis partagé avec Rémi, même si j'ajouterai qu'il n'y a pas que les chapeaux qui permettent de réorganiser les lancers, mais aussi les faces "ressource". Plus quelques technologies qui permettent d'utiliser certaines faces comme d'autres, mais ça il faut aller les chercher donc tout le monde n'en bénéficiera pas forcément.

      Au final, même si un tirage horrible est toujours possible (dans ce jeu, un tirage horrible c'est un ensemble de faces toutes différentes et sans aucun joker), j'ai trouvé qu'il était rare qu'on soit complètement coincé.

      À noter par contre quelques ambiguïtés de règles : au moins trois points de règles ont du être interprétés faute de texte entièrement clair. Nous avions le jeu en français, il s'agit peut-être de faiblesses dans la traduction.
  • Endeavor
    • Endeavor (2009)
    • Carl de Visser, Jarratt Gray
    • Iello
    • 4 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Raphaël : 7.5
    • Alex : 8
    • Nicolas : 7
    • Frédéric : 8

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Un jeu qui n'était plus sorti au club depuis bien longtemps ! Les voilà de retour dans sa version originale (plateau unique, bâtiment de départ identique pour tous...)
      C'est conforme à mon souvenir : des choix intéressants (quel bâtiment prendre à chaque tour, quelles actions libérer pour le suivant, quelles pistes développer pour avoir soir de meilleurs bâtiments, soit plus d'ouvriers neufs, soit récupérer plus d'anciens ouvriers, soit augmenter son nombre de cartes), des acquis pas toujours définitifs (quand l'esclavage est aboli, qu'on doit jeter des cartes parce qu'on en a trop...) Et souvent l'envie de temporiser une action (affréter, ou prendre une carte en stock) pour ne pas favoriser un autre joueur, ou faire la même action encore plus intéressante juste après ! Devenir gouverneur, ramasser les bons jetons au meilleur moment, beaucoup d'opportunisme et d'interaction avec les autres joueurs dans ces phases...

      Pour cette partie, j'ai l'impression de m'être fait un peu trop canonné (c'est pourtant une action chère, à 3 ouvriers !) Mais j'aurais probablement fini second quand même...
  • Gentes
    • Gentes (2018)
    • Stefan Risthaus
    • Spielworxx
    • 4 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Manu : 8
    • Gerome : 8
    • Gabriel : 8
    • Stéphan : 7

    Les commentaires :

    • Stéphan :

      Sur la mécanique, chaque action demande des sabliers (de 1 à 3) et de l’argent (de 0 à 10).

      La même action peut se faire avec beaucoup de sabliers et peu d’argent, ou l’inverse.
      Evidemment il y a seulement 10/12 places sabliers sur notre plateau.
      Donc au final les 6 tours sont vites passées ….1h30 pour un jeu bien prise de tête çà le fait.
      Sur la stratégie posée au plus tôt les 6 bâtiments semble gagnant.
      Manu le seul sur cette option l’emporte avec une bonne marge sur notre groupe de 3 plutôt proche au score.
      A voir aussi les cartes et les bonus qui ne semblent pas tous aussi intéressant.
      J’envisageais une option avec beaucoup de bonhommes et un gros score à l’age 3.
      Finalement on score à l’age 3, mais pas bien plus qu’une bonne combo de cartes age 1 et 2.
       
  • Monster Lands
    • Monster Lands (2018)
    • Daniel Schloesser, Gorka Mata, Sergi Solé Pascual, Victor Fernandez
    • Second Gate Games
    • 4 joueurs
    Durée : 3h

    Les notes :

    • Yo : 7
    • Emilie : 7
    • Rémi : 8
    • Dom B. : 7

    Les commentaires :

    • Rémi :
      ​On a galéré dans la lecture des règles car elles sont touffues et nombreuses alors que le jeu est simple dans sa pratique. Mais il y a autant de cas de règles particulières que de monstres ou d'équipements et autres pièges.

      Au final le jeu a été plutôt long alors que les actions étaient simples à réaliser. On recrute des aventuriers et autres mercenaires pour les équiper et les faire affronter des monstres, remplir des quêtes et protéger la citadelle. On n'est pas dans un dungeon crawler ou un jeu d'aventure mais dans un bon gros jeu de gestion avec plein de dés et de modificateurs pour contrôler la prise de risque.

      J'ai bien aimé la richesse du jeu avec plein de monstres et d'aventuriers différents. Chaque tour est fluide avec un dé à attribuer à une action pour équiper ses aventuriers, les recruter, acheter des piège ou les envoyer en expédition ou en mission. La partie a été à la fois trop longue et trop facile car on n'a jamais eu à affronter de monstre à la citadelle après l'avoir laissé passer. Il faudra joueur autrement qu'en mode tutoriel et à ma prochaine partie j'intégrerai immédiatement tous les éléments de jeux du type traquenard sur les autres joueurs ou monstres arrivant directement à la citadelle.

      Je suis chaud pour la prochaine maintenant qu'on maîtrise les règles.
    • Dom B. :
      ​Rémi a déjà dit l'essentiel, on était tous assez d'accord autour de la table sur cet avis.

      C'était plus sympa que ce que j'avais imaginé, avec des brouettes de dés et des illustrations cartoon pour ado geek. Un bon jeu de placement avec de bons coups fumeux à faire, du suspense dans les combats face aux monstres avec des rebondissements en veux tu en voila...

      Mais sur cette partie 3 heures c'était trop. Si la partie se fait en 1h30 avec quelqu'un qui maitrise les règles c'est parfait comme jeu moyenne gamme.
  • Plague Inc. : The Boardgame
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Jonathan : 8
    • Even : 9
    • Matthieu : 8.5

    Les commentaires :

    • Even :
      ​On incarne des bactéries (ou des virus) qui mutent afin éradiquer les humains de la surface du globe dans ce jeu de majorité.
      Chaque tour, on gagne des points d'ADN (PV) en fonction des majorité que l'on possède, puis on pose un nouveau pays à raser sur la carte du monde. On peut, ensuite, muter en payant des points d'ADN pour s’étendre plus vite, plus loin, et plein d'autres trucs cools. Et on termine le tour en essayant de détruire les pays dans lesquels on est majoritaire et qui sont complétements malades.
      Au final c'est la vilaines gastro de Matthieu qui l'emporte largement. Méfiez-vous des repas chez les Houssais...
    • Matthieu :
      ​Un jeu thématiquement parfait.
      J'ai beaucoup aimé sa simplicité aussi. Il est très vite pris en main.
  • Railroad Ink
    • Railroad Ink (2018)
    • Hjalmar Hach
    • Horrible Games
    • 4 joueurs
    Durée : 30min

    Les notes :

    • Gabriel : 5.5
    • Rémi B. : 6
    • Nicolas : 5.5
    • Antoine : 6.5

    Les commentaires :

    • Antoine :
      ​Un "roll and write" très visuel, où l'on doit dessiner sur son plateau personnel quatre segments de route et/ou rail correspondant aux quatre dés qui ont été tirés pendant la manche, pendant sept manches de suite. À la fin, celui qui a le plus beau réseau gagne.

      La métrique du "plus beau réseau" est une somme composite pas bien compliquée, elle a l'avantage de plutôt bien refléter la perception intuitive d'un réseau bien ou mal construit. Du coup le jeu doit être abordable avec des enfants, parce qu'on peut très bien jouer sans calculer des trucs en permanence (un défaut qu'on trouve dans certain roll & write).

      Probablement un peu trop léger pour le public autour de la table (sans parler des talents de dessinateurs ^_^), mais j'aurais bien envie d'en refaire un en ajoutant l'une des extensions : chutes de météorites ou bassins de lave. Histoire de pimenter un peu la chose.
  • Scorpius Freighter
    Durée : 1h20

    Les notes :

    • Jonathan : 9
    • Tanguy : 8.5
    • Even : 9
    • Matthieu : 8

    Les commentaires :

    • Even :
      ​Dans scorpius freighter, nous sommes à la tête d'une équipe de 4 maraudeurs de l'espace qui convoient des marchandises de contrebande. Le but du jeu, vous l'aurez deviné, est de tirer le meilleur profit de ces marchandises.
      Les tours de jeu sont hyper fluides : on engage 1 ou 2 membres d’équipage afin de déplacer d'autant de cases un des vaisseaux qui se trouvent sur une des 3 roues d'actions. On effectue cette action un nombre de fois égal au nombre de membres d'équipage non engagé qu'il nous reste. Puis si il nous reste plus qu'un membre d'équipage ou moins disponible, on les récupèrent tous.
      Très fluides je vous disait.

      Mais quid de ces fameuses actions ? Elles sont au nombre de 7 :
      - faire évoluer un de ces membres d'équipage afin de bénéficier de son pouvoir permanent ;
      - ajouter un container à son vaisseau ;
      - ajouter une tuile d'équipement à son vaisseau ;
      - charger ses containers ;
      - activer ses tuiles équipements ;
      - livrer des marchandises ;
      - réaliser des contrats.

      ça peut comboter dans tout les sens (tuiles équipements).
      Sur les 1ères parties, on ne fait pas trop attention aux actions des autres, mais en anticipant un peu, il y a moyen de faire de très bon (un peu à la manière d'un RFTG).

      Enfin un autre bon jeu de Matthew Dunstan depuis Elysium (il était temps...)
    • Matthieu :
      ​Clairement je n'avais pas appréhendé toutes les possibilités sur cette première partie. Il faut être aux aguets, faire des choix, surveiller les autres, et au final pas mal d'actions différentes possibles.
      Après une partie ça roule, mais il me fallait au moins ça pour tout bien suivre.
      La question du timing et de l'ordre des actions est essentiel pour rentabiliser ses tours, et clairement ca n'a pas été le cas sur cette partie.

A noter :

  • ReiXou :
    ​Hé ben, ils ont fait carton plein les nouveaux jeux d'Essen !
  • Even :
    ​Certains auraient bien joué à d'autres nouveauté, mais les jeux achetés par le club semblent avoir eu un pb de routage (à part futurotopia)
  • Dom B. :
    ​Notamment ceux qui ont lu les règles des jeux qu'on leur avait dit qu'ils seraient là .... n'est ce pas Jonathan :)
    Avec un peu de bol mardi prochain t'auras pas tout oublié!!!
  • Frédéric :
    ​Michel a oublié de poster sur la liste qu'il ne pouvait plus venir comme il l'avait prévu...
    Je le laisse poster s'il vient vendredi ou pas... Sachant que Jean et Lucie ont les clefs pour ouvrir !
  • Michel :
    Oui, ben... Désolé de vous avoir fait faux bond en dernière minute Mardi. Surtout à ceux qui avaient lu des règles. Je vois que vous avez pu quand même faire vos armes avec les nouveautés.

    Je serai présent Vendredi, avec les deux jeux du Club restants (et d'autres !), pour ceux qui seront présents.
© 2017 Jeux en Société - Contact - Jouer à 2048