Messages+

Jeux en Société

Soirée du 18 janvier 2019

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (12) :

Jean, Lucie, Vincent F., Eric, Nicolas F., Raphaël, Yves, Frédéric, Antoine, Aurélien, Gérôme, Rémi B.

Parties jouées :

Grand Austria Hotel x1, Unlock ! 4 : Exotic adventures x1, Trickerion x1, Hive x1, Inis x1, Ricochet Robots x1, La Havane x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Grand Austria Hotel
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Jean : 4.5
    • Lucie : 6
    • Vincent F. : 7

    Les commentaires :

    • Vincent F. :
      ​Sur cette partie, le rythme n'y était pas : Jean et Lucie, qui découvraient le jeu, m'ont semblé contrarié par l'ordre du tour. Il y a tant de paramètres à intégrer que l'analysis paralysis a considérablement ralentit la partie. En plus, comme il y a de quoi pester contre les dés qui ne sont jamais comme on voudrait, l'ambiance n'y était pas non plus... En fait, le jeu exige de savoir s'adapter à tous moments ; ce qui est contradictoire avec les exigences du jeu pour parvenir à ses fins. C'est cette tension qui fait aussi l'intérêt du jeu... Mais, c'est vrai que le jeu fonctionne vraiment mieux à deux.

      Même si certains arguent que le jeu est mal équilibré, nous avions adopté des stratégies différentes pour finir en moins de 25 points l'un de l'autre (sur 150 points) : pour ma part, j'ai fait en sorte d'engager pleins d'assistants et notamment des assistants pourvoyeurs de points en fin de partie ; Jean a choisi d'accueillir des clients pourvoyeurs de points (avant le décompte final il avait plus de 50 points d'avance sur moi) ; Lucie a choisi de faire la course aux objectifs finaux. C'est grâce aux objectifs finaux que Lucie parvient d'ailleurs à s'imposer : dans cette course pour les réaliser, Lucie m'a devancé pour chacun d'un.
  • Hive
    • Hive (2001)
    • John Yianni
    • Gen42 Games
    • 2 joueurs
    Durée : 0h15

    Les notes :

    • Jean : 7
    • Vincent F. : 7.5

    Les commentaires :

    • Vincent F. :
      ​Je m'aperçois que le jeu n'a pas encore été joué au club. C'est vrai que les jeux à deux ne sont pas les plus pratiqués ici, qui plus est si le jeu est abstrait. Hive est en effet un jeu abstrait qui se joue à deux. Un peu comme aux échecs, chaque joueur dispose de plusieurs pièces (des insectes...) avec des modes de déplacement différents. La nuance, c'est qu'il n'a a pas de plateau. Les pièces sont des hexagones qu'on met en jeu l'une à côté de l'autre. Pas de roi, ici. Chaque joueur a une Reine des Abeilles. Pour gagner, il faut que la Reine adverse soit encerclée et ne puisse donc plus se déplacer.

      A son tour, le joueur a le choix soit de mettre une nouvelle pièce en jeu, adjacente uniquement à ses pièces déjà en jeu (avec pour seule obligation de mettre en jeu sa Reine avant la fin du quatrième tour), soit de déplacer une de ses pièces (à partir du moment où sa Reine est en jeu). Fourmi, Araignée, Scarabée, Grillon (Moustique et Coccinelle si on joue avec l'extension) vont alors se déplacer, se bloquer, tourner autour de la ruche jusqu'à la fin de partie.

      On se retrouve dans un jeu de type échecs, sauf qu'il n'y a pas de plateau, on peut donc jouer partout ; sauf que les parties durent entre 15 et 30 minutes, on peut donc enchaîner les parties. Encore faut-il priser ce genre de jeu... Si ce n'est généralement pas le cas au club, je savais Jean amateur de ce genre de jeu. Bzzzzz...


  • Inis
    • Inis (2016)
    • Christian Martinez
    • Matagot
    • 4 joueurs
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Eric : 7
    • Yves : 8
    • Raphaël : 8
    • Nicolas F. : 6.5

    Les commentaires :

  • La Havane
    • La Havane (2010)
    • Reinhard Staupe
    • Filosofia
    • 4 joueurs
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Jean : 6
    • Lucie : 6
    • Vincent F. : 6.5
    • Frédéric : 7

    Les commentaires :

    • Vincent F. :
      ​La Havane est le troisième jeu de la série Cuba de Eggerspiele (localisé par Filosofia à l'époque). Comme souvent chez cet éditeur allemand, le jeu est très mécanique dans le bon sens du terme : c'est généralement riche, complexe, tendu avec le soupçon d'originalité nécessaire pour rendre les jeux de cet éditeur intéressant. L'immersion thématique provient essentiellement de l'illustrateur. La Havane est le jeu de la série le plus simple : à partir d'un paquet d'une douzaine de cartes actions (les mêmes pour tous les joueurs), on en utilise deux par tour pour collecter des ressources permettant de construire des bâtiments. Chaque bâtiment octroie des points. A quatre joueurs, le premier à 15 points remporte la partie. C'est donc un jeu de collecte de ressources doublé d'une course.

      Contrairement à bon nombre de jeu de l'école allemande, La Havane est très interactif ; entendre par là, très fourbe voire méchant : il y a plusieurs actions qui permettent de voler ou dépouiller ses adversaires, surtout à quatre joueurs. L'habilité du jeu réside dans la détermination de l'ordre du tour. Les cartes faibles ont un petit chiffre, les cartes fortes ont un grand chiffre. L'ordre du tour est déterminé par le nombre formé par les chiffres de ses deux cartes actions : on joue du plus petit au plus grand. Il s'agit donc de déterminer (avec fourberie) comment faire tourner son paquet de cartes pour damer le pion à ses adversaires et collecter ou voler les ressources avant eux.

      A ce jeu, c'est Lucie qui s'est révélé la plus fourbe, appuyant avec insistance sur son collecteur d'impôts (on devine que ce n'est pas un gentil) en début de partie pour nous empêcher de construire. Elle a pris une avance décisive qui lui a permis de terminer la partie en vainqueur.

    • Frédéric :
      ​Surprenant, avec son mécanisme à 2 cartes d'action, dont l'une restera active pour un tour ou plus (ou toute la partie) et la façon qui détermine l'ordre des joueurs pour l'exécution de ces actions...
      Après avoir cru naïvement qu'on pourrait effectivement faire 2 super actions par tour, on hésite à bloquer pour ou moins longuement une de ces 2 actions avec l'action sieste, pour jouer l'autre parmi les premiers, l'action de protection contre les nombreux voleurs et collecteurs qui fleurissent chez les voisins...
      Et accessoirement, on essaie de réaliser suffisamment de contrats pour finir la course en tête !
      C'est original, on ne sait pas si on contrôle bien, mais on fait parfois de bons coups, prévus ou pas !Un mélange plutôt court, avec des interactions/attaques plus typiques des jeux familiaux et des morceaux plus sérieux...
      Merci à Vincent pour la découverte et pour les explications !
  • Ricochet Robots
    Durée :

    Les notes :

    • Eric : 8
    • Nicolas F. : 8.5

    Les commentaires :

  • Trickerion
    • Trickerion (2015)
    • Richard Amann, Viktor Peter
    • Mindclash Game
    • 4 joueurs
    Durée : 3h15

    Les notes :

    • Rémi B. : 8
    • Aurélien : 8
    • Gérôme : 9
    • Antoine : 8

    Les commentaires :

    • Antoine :
      ​J'étais bien parti mais je suis tombé dans le piège diabolique du double downtown d'Aurélien au tour où les cartes étaient cachées. Je ne m'en suis jamais remis et Gérôme nous a tous dérouillés. Du coup maintenant je veux une revanche :D
  • Unlock ! 4 : Exotic adventures
    Durée :

    Les notes :

    • Eric : -
    • Raphaël : -
    • Nicolas F. : -

    Les commentaires :

A noter :

© 2017 Jeux en Société - Contact - Jouer à 2048