Messages+

Jeux en Société

Soirée du 16 octobre 2018

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (17) :

Bénédicte, Matthieu, Rémi P., Vlady, Gérôme, Nicolas, Pierre, Raphaël, Antoine, Ben, Michel, Stéphan, Denis, Muriel, Victor, Vincent, Frédéric

Parties jouées :

Glory to Rome x1, Alchimistes x1, Fantasy Realms x2, 7 Wonders x1, Coimbra x2

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • 7 Wonders
    • 7 Wonders (2010)
    • Antoine Bauza
    • Repos Production
    • 4 joueurs
    Durée : 0h30

    Les notes :

    • Vlady : 8
    • Bénédicte : 10
    • Rémi P. : 8
    • Matthieu : 8

    Les commentaires :

    • Bénédicte :
    • Rémi P. :
      ​ça faisait longtemps et c'est plutôt agréable. Je joue bien les cartes sciences mais je ne me diversifie pas assez en gain de points. Je donne surtout trop d'argent à Bénédicte qui en profite pour faire plein de points d'argent.
    • Matthieu :
      ​Bon, une merveille qui ne me fascine pas plus que ça...Halicarnasse, j'ai pas fait grand chose avec, je me suis concentré sur les points de cartes noires et bleu en ignorant la guerre. Quelques jetons diplo m'ont sauvé la mise. Un peu de vert... mais cela ne suffira pas face à Bénédicte et son tas d'or.
  • Alchimistes
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Raphaël : 9
    • Gérôme : 7.5
    • Pierre : 6
    • Nicolas : 8.5

    Les commentaires :

  • Coimbra
    • Coimbra (2018)
    • Flaminia Brasini, Virginio Gigli
    • Eggertspiele
    • 4 joueurs
    Durée : 1h50

    Les notes :

    • Ben : 8
    • Stéphan : 8
    • Michel : 8
    • Antoine : 7

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​Aussitôt arrivé, aussitôt joué.
      Coimbra est un jeu de gestion du type salade de points. Donc très peu de thème mais des mécaniques redoutable.

      On lance 13 dès et chacun va en choisir et en jouer un jusqu'à en avoir 3.
      Les dès permettent d'acheter des cartes. Il y a 3 lignes de 4 cartes. On place un dès sur une ligne, puis quand tout le monde a placé ses dés on dépile.
      Celui qui a placé le plus gros dés sur une ligne choisis sa carte parmi les 4 mais paie la valeur du dé.
      Les dés ont aussi des couleurs qui ont leur importance puisqu'ils permettent de ramasser des revenus suivant notre placement sur la piste de la couleur du dés.
      Ça peut être méchant : un 5ème dé qui arrive sur une ligne peut rendre le plus petit dé inutile (il ramassera un bonus du pauvre à la place d'une carte).
      On a aussi un gonz qui va pouvoir se promener sur une carte et choper plein de pouvoir.
      On peut aussi placer notre dé pour avoir un bonus et tenter de changer l'ordre du tour.
      Voilà, en gros le truc.

      Bref, ça brise bien les neurones et ça combote bien dans tous les sens. Ce n'est pas un gros jeu, plutôt 1h30 pour les habitués et les règles sont très simple et vite expliqués.

      Le défaut du truc, c'est déjà le manque total de thème mais ça moi je m'en fout.
      Mais surtout, c'est la lecture assez difficile du jeu.
      12 cartes à pouvoir dispo chaque tour. La moitié, ce sont des cartes qui donnent des pouvoirs permanents.
      Bref, il faut checker :
      - Les ressources de chacun
      - Les pistes de revenu
      - Les pouvoirs permanents 
      - Les pouvoirs dispo sur les cartes de ce tour.
      - Les positions sur la carte et les monastère accessible.
      - Les voyages (score de fin de partie) entrepris par chacun
      - Les blasons de chacun (score de fin de partie)
      - Les cartes de PV de fin de partie.

      Pas évident mais pas infaisable.
      On sent bien la filiation avec Lorenzo. Pas trop dans la mécanique mais plutôt dans les sensations de jeu et dans les éléments (bataille pour des cartes à pouvoir).
    • Stéphan :
      A la présentation, pas mal d’icônes et de manière de marquer un peu partout.
      Une fois lancé on s’habitue vite au graphisme et assez vite aux mécaniques du jeu.
      Comme on score vraiment un peu partout, difficile de voir une combo, on part chacun dans des stratégies différentes, qui au final donneront des scores assez serrés.
      Le jeu ne permet pas de vrai blocage, toutes les actions sont dispo à tous, on est sûr d’avoir une carte perso même si ce n’est pas forcément LA carte que l’on espérait.
      Le petit côté pleureuse du jeu le choix des cartes.
      A voir sur une deuxième partie si l’équilibre du jeu resserre encore les scores ou finalement une bonne lecture permet de trouver une option score magique.

    • Michel :
      Le jeu est déroutant au départ, tout d'abord avec cette histoire de dés dont la valeur permet de choisir en premier des cartes, et la couleur permet de déclencher un revenu. Et ensuite parce que tout semble rapporter plein de truc. On a l'impression d'accumuler sans cesse des PVs, et que les autres font pareils (ben tiens...), si bien que l'on a du mal à lire le jeu, à repérer ce que font les autres.
      Le coeur du jeu est bien le choix des dés et le positionnement sur l'une des lignes (ce qui permettra de récupérer une carte qui apporte plein de trucs). Il y a trois dés de chaque couleur, et 4 couleur. Nous sommes 4 joueurs, et nous prenons 3 dés chacun. Donc, on n'aura pas tous toutes les couleurs tous les tours. On se surprend donc à râler parce qu'il ne reste plus de dés de telle valeur, ou de dés de telle couleur. Cette partie là, plus tendue que les autres phases du jeu, lui donne tout son sel. Le choix des cartes est l'autre aspect tendu du jeu.
      En bref, on est là sur du bon jeu bien brise-neurone, bien équilibré entre plein de stratégies différentes. On finit d'ailleurs dans un mouchoir de poche malgré des stratégies très marquées et très différentes.
    • Antoine :
      ​Jolies illustrations, iconographie claire, jeu fluide en dépit de quelques phases d'analysis paralysis. Autant je me suis emmerdé à Lorenzo, autant là ça tourne bien. Vraiment aucun thème par contre.

      Le côté salade de points n'est pas désagréable pour une première partie (même si Victor à la table d'à côté n'était pas de cet avis), je ne sais pas ce que ça donnera côté rejouabilité. En sortant de cette partie je ne me dis pas "ah oui j'aurais pu jouer X puis Y et ça aurait comboté à mort", du coup je jouerais probablement de manière similaire si j'en faisais une autre.
  • Coimbra
    • Coimbra (2018)
    • Flaminia Brasini, Virginio Gigli
    • Eggertspiele
    • 4 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Victor : 6
    • Vincent : 7
    • Muriel : 7
    • Denis : 8.5

    Les commentaires :

  • Fantasy Realms
    Durée : 0h20

    Les notes :

    • Ben : 10
    • Stéphan : 7
    • Michel : 8
    • Antoine : 8

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​326 !!!
      J'ai pété le score, alors que je suis particulièrement mauvais d'habitude.
      - La combo : bell tower, book of change et candle à 100 pt
      - Le collectionneur qui prend 100 pt pour 5 flames (le book of change me transforme la bell tower en flame)
      - La flame qui me donne 15 pt par flame
      - Le dopleganger pour copier et avoir la 5ème flame

      Yeah ! 
    • Stéphan :
      J'ai cru que tu allais le crier dans la rue :)
    • Michel :
      ​Pour ceux qui n'auraient pas suivi, Ben a fait 326 à Fantasy Realms.
    • Antoine :
      ​De mon côté j'ai fait 80 points parce que j'ai oublié de lire le texte d'une carte qui du coup blanchit mon combo... Mais je ne suis pas allé le crier dans la rue !
  • Fantasy Realms
    Durée : 0h15

    Les notes :

    • Antoine : 8
    • Bénédicte : 8
    • Ben : 10
    • Rémi P. : 9
    • Matthieu : 10

    Les commentaires :

    • Bénédicte :

    • Ben :
      ​220 ! C'était ma soirée à ce jeu.
    • Rémi P. :
      ​J'oublie une combo et je finis avec un score pas terrible. Faut rien rater dans ce jeu.
    • Matthieu :
      ​C'est tellement bien... Je me gauffre en blanchissant ma combo de cartes qui fait +100, du coup je finis avec un score lamentable. Toujours un grand plaisir d'y jouer, c'est tellement efficace dans le rapport durée de jeu / plaisir
  • Glory to Rome
    • Glory to Rome (2005)
    • Carl Chudyk
    • Cambridge Games Factory
    • 5 joueurs
    Durée : 1h15

    Les notes :

    • Bénédicte : 7
    • Vlady : 7
    • Rémi P. : 9
    • Frédéric : 8
    • Matthieu : 9

    Les commentaires :

    • Rémi P. :
      ​ça combote partout, c'est parfait ! On s'est tellement regardés en chien de faïence pour voir qui allait faire marchand que finalement on l'a très peu fait. On construit surtout de gros bâtiment et la partie finit à la fin de la pioche parce qu'on a trop pensé.

      J'ai adoré avoir les égoûts qui me permettent de récupérer mes cartes jouées dans mon stock mais je n'ai aps réussi à en faire grand chose. ça ne m'a pas empêché de gagner mais de peu.
    • Frédéric :
      ​J'ai fait du stock, je pensais que je pourrais mettre tout ca dans mon coffre-fort avant la fin, mais Rémi a imposé son rythme et un grand nombre de constructions.
      Au final, les 3 joueurs qui connaissaient le jeu ont fini vers les 20 points, et les 2 nouveaux ont goûté à la frustration de la première partie !
    • Matthieu :
      ​Toujours aussi bien. Je me concentre sur la mise en coffre fort de mes matériaux à l'aide de marchand. En me focaisant sur ça, je passe pas mal de tour à penser plutot qu'a tenter de suivre... Du coup je finis pas trop mal, mais ca aurait pu se passer beaucoup plus mal si la partie avait duré.

A noter :

  • Frédéric :
    ​326 ? Non... 326 !
© 2017 Jeux en Société - Contact - Jouer à 2048