Messages+

Jeux en Société

Soirée du 15 novembre 2018

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (16) :

Didier, Jules, Rémi B., Emilie, Manu, Pierre P., Rémi, Gabriel, Léo, Stéphan, Zine, Dom B., Even, Michel, Yo, Denis

Parties jouées :

Dice Settlers x1, Everdell x1, Wildlands x1, Fog of Love x1, Teotihuacan x1, Shikoku x1, Monster Lands x1, Kings' Struggle x1, Magnastorm x2, Deus x1, Perudo x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Deus
    • Deus (2014)
    • Sébastien Dujardin
    • Pearl Games
    • 3 joueurs
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Jules : 7
    • Didier : 7
    • Rémi B. : 7.5

    Les commentaires :

  • Dice Settlers
    Durée : 90

    Les notes :

    • Pierre P. : 6.5
    • Emilie : 8
    • Manu : 6.5
    • Rémi : 8

    Les commentaires :

    • Manu :

  • Everdell
    • Everdell (2018)
    • James A. Wilson
    • Starling Games (II)
    • 3 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Gabriel : 7.5
    • Stéphan : 8
    • Léo : 8

    Les commentaires :

    • Gabriel :

    • Stéphan :

      ​Un deck building sur le thème des animaux dans la foret.
      Même avec les cartes en anglais ce thème ressort.
      Les cartes sont écrites un peu petites pour moi, et les objectifs à plats sur l’arbre ne sont pas faciles à lire.

    • Léo :
      En voilà un jeu aux graphismes agréables.
      Il faut se monter une machine à combo pour pouvoir emmagasiner des points, poser des cartes gratuitement, mais faire attention parce que la place est limitées donc à force de poser des cartes peu chère mais qui ne valent pas beaucoup de points, on se bloque tout seul.

      L'anglais n'est jamais vraiment un problème pour moi, donc niveau immersion je n'ai pas de soucis. Par contre, il est vrai qu'il est difficile de voir qu'elles cartes ont nos adversaires vis à vis de la taille du texte.
  • Fog of Love
    • Fog of Love (2017)
    • Jacob Jaskov
    • Hush Hush Projects
    • 2 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Zine : 7
    • Léo : 7.5

    Les commentaires :

    • Zine :
      ​C'est original et sympa, mais si on ne roleplay pas c'est pas foufou. Et trop text heavy pour pouvoir le sortir avec tout le monde. Mais super expérience, le couple John & Diana est parti pour durer, même si Diana la joue un peu perso.
    • Léo :
      ​Une belle partie avec Zine où les étoiles étaient alignées pour que ça marche. 

      En début de partie on cherche à comprendre quels sont les traits de notre partenaire à travers différentes situations. 
      C'est plein de compromis,chose que John a mieux fait que Diana. Mais au final ça a marché.

      Comme le dit Zine, snas roleplay, ça risque de ne pas faire une belle expérience.

      La VF devrait sortir d'ici fin 2019 (on m'a fait comprendre sur le stand d'Essen qu'un paquet de localisations étaient prévues)
  • Kings' Struggle
    Durée : 30 mins

    Les notes :

    • Léo : -
    • Gabriel : 6
    • Stéphan : 6
    • Zine : 6

    Les commentaires :

    • Stéphan :
      Une sorte de bataille ou la plus forte carte gagne le plis.
      Mais on applique avant l’effet/pouvoir de chacune des cartes.
      Difficile d’essayer de garder un peu de contrôle sur une issue improbable.

    • Zine :
      ​Vraiment difficile de rentrer dedans, c'est pas aussi fluide qu'un Coup (loin de là même), c'est vraiment complexe de devoir gérer 10 personnages différents avec chacun leurs pouvoirs et leurs intrications. Mais je tenterais bien à nouveau pour voir.
  • Magnastorm
    • Magnastorm (2018)
    • Bauldric & Friends
    • Feuerland Spiele
    • 4 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Even : 7
    • Yo : -
    • Michel : 8
    • Dom B. : 7

    Les commentaires :

    • Michel :
      ​Dans Magnastorm, nous jouons des corporations terriennes cherchant à exploiter une planète particulière, en ayant une ouverture réduite pour le faire : Au bout d'un certain nombre de tours, la planète ne sera plus exploitable. Cette ambiance d'urgence est également rendu par un effet course aux PVs : Le premier à 27 PV l'emporte.
      Le jeu se renouvelle grâce à 4 administrateurs et 4 scientifiques choisis au hasard et une fois pour toute parmi 8 de chaque en début de partie.
      Un jeu sympa, dont je referai d'autres parties avec plaisir.
    • Dom B. :
      ​Un jeu relativement simple au final, sans que ça soit un inconvénient; mais je m'attendais à beaucoup plus lourd. Michel, M règles, a déjà très bien décrit le jeu.

      J'ai pas tripé sur ce jeu, l'impression d'être très dépendant des 4 échelles sur lesquelles on gagne (ou pas) le bénéfice des gugusses en étant le plus haut sur la piste. Selon ce que font les autres on peut bénéficier facilement de 2 cartes sans forcer, et inversement on peut se retrouver le bec dans l'eau parce qu'on est à la bagarre sur deux pistes, et perdant. Et les avantages gagnés grâce aux bonhommes sont assez conséquent.
      C'est ce qui m'est arrivé (en positif) dans la partie, et du coup je termine relativement loin devant alors que j'ai pas eu l'impression d'avoir fait un truc formidable dans cette partie.

      A confirmer avec une ou deux parties de plus.
  • Magnastorm
    • Magnastorm (2018)
    • Bauldric & Friends
    • Feuerland Spiele
    • 3 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Gabriel : 7.5
    • Denis : -
    • Stéphan : 9

    Les commentaires :

    • Stéphan :
      Le thème du jeu serait un peu son point faible. Des tortues de l’espaces faisant une course dans la tempête ….
      Après la mécanique pour choisir ses actions est originale et le nombre d’actions réduit à 2 : choisir des cubes ou se déplacer.
      On ajoute aussi des bonus par capitaine et scientifique, principalement pour le choix des cubes ou optimiser ses déplacements.
      Du coup le jeu tourne assez vite et on sent bien la course au premier à franchir les 27 points de victoire.
      De mon côté j’ai aussi j’ai trouvé le jeu assez lisible et au final plutôt sympa.

  • Monster Lands
    • Monster Lands (2018)
    • Daniel Schloesser, Gorka Mata, Sergi Solé Pascual, Victor Fernandez
    • Second Gate Games
    • 4 joueurs
    Durée : 3h00

    Les notes :

    • Pierre P. : 7.5
    • Emilie : 8
    • Manu : 7
    • Rémi B. : 8

    Les commentaires :

  • Perudo
    • Perudo (2003)
    • Alfredo Fernandini, Cosmo Fry
    • Asmodée
    • 3 joueurs
    Durée : 20min

    Les notes :

    • Jules : 7
    • Didier : 7
    • Rémi B. : 8.5

    Les commentaires :

  • Shikoku
    • Shikoku (2018)
    • Eloi Pujadas
    • GDM Games
    • 8 joueurs
    Durée : 20

    Les notes :

    • Emilie : 5
    • Yo : 5
    • Gabriel : 5
    • Manu : 5
    • Denis : 5
    • Pierre P. : 3
    • Michel : 7
    • Dom B. : 3

    Les commentaires :

    • Denis :

      ​j'ai gagné presque par hasard

    • Michel :
      ​Un petit jeu pour commencer la soirée, mais dès l'explication des règles, l'ambiance était déjà à la critique. Un peu dur à faire apprécier quand tout le monde veut se lancer dans des jeux lourds, et que celui-ci est plutôt léger et chaotique...

      Malgré cela, ou ce qu'ils en disent (cf commentaire de Denis) c'est bien en calculant et en maîtrisant leur partie que les deux vainqueurs du soir ont gagné : Denis en choisissant ses cartes pour terminer sur la 32ième marche au dernier tour, et Manu en jouant "contre" Yo pour s'adjuger sans contestations l'avant-dernière place. Pour ma part, mes calculs étaient bons... si la partie avait duré un tour de moins, ce qui n'a pas été le cas.
    • Dom B. :
      ​J'ai revu ma note à la baisse...
      Et je ne crois pas que ça soit à cause du "petit" jeu.

      Simplement on passe 6 tours à s'approcher du but sans
      maitriser quoique ce soit et sans qu'il y ait une importance capitale dans cette progression.

      Et sur les 2 ou 3 derniers tours on essaie d'optimiser pour réussir à être placé là où il faut, mais là encore sans maitriser grand chose, et pire, en étant dépendant de choix d'autres joueurs qui eux ont perdu, et qui peuvent choisir par leur action qui ne gagnera pas, et/ou qui gagnera...

      Par contre l'ambiance à la table était excellente, et je ne regrette pas du tout cette partie :)
      Merci Michel !
  • Teotihuacan
    • Teotihuacan (2018)
    • Daniele Tascini
    • NSKN Games
    • 4 joueurs
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Yo : 8
    • Even : 7
    • Michel : 9
    • Dom B. : 8

    Les commentaires :

    • Michel :
      ​Chaque joueur dispose de trois dés correspondant à trois ouvriers, qui courent autour du plateau de jeu pour réaliser des actions. Trois de ces actions rapportent des ressources, trois permettent de les dépenser pour des PVs, une autre permet d'obtenir des technologies améliorant le système, et une dernière a des effets divers selon les parties (trois tuiles tirées aléatoirement une fois pour toute donnent 3 effets différents à chaque partie). De plus, on peut obtenir des masques qui rapportent d'autres PVs à chaque éclipse, et on peut combiner des prières aux temples pour obtenir d'autres bonus. Également, les ouvriers commencent novices (sur la face 1), continuent jusqu'au niveau experts (face 5) et finissent par mourir (face 6), ce qui a divers effets. Enfin, une ressource supplémentaire, le cacao, est nécessaire pour réaliser des actions : On en manque cruellement, on cherche à en obtenir, parfois en sacrifiant son action principale.
      Bref, Teotihuacan est un jeu touffu, où son action du tour, relativement simple (déplacer un ouvrier d'une à trois cases), doit être réalisée en tenant compte de beaucoup de paramètres. Plusieurs éléments du plateau sont tirés au hasard en début de partie, ce qui assure une grande rejouabilité et des parties à l'aspect différent.
      Un coup de coeur pour moi. J'en referai d'ailleurs deux autres parties dans le WE.
    • Dom B. :
      ​Un très bon jeu, bon choix pour le club, et jeu qui risque peut-être de "durer" un peu.
      Je lui fais une critique, c'est d'être peu immersif, par le matos notamment (les ouvriers sont des dés 6). Mais ça reste un détail.
      Par contre un autre point qui lui n'est pas du tout un détail, c'est la calamiteuse règle de jeu. Pour le coup tout le monde ne peut être qu'unanime sur le fait qu'un tel niveau de règles ne devrait plus exister! Heureusement super Michel nous a évité leur lecture.
      On devrait passer l'éditeur sur le bûcher du coin!
  • Wildlands
    • Wildlands (2018)
    • Martin Wallace
    • Osprey games
    • 3 joueurs
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Jules : 8
    • Didier : 9
    • Rémi B. : 5.5

    Les commentaires :

A noter :

  • Frédéric :
    ​C'est le début des extra-JeStraordinaires 2018, pour les 15 ans du club !
  • ReiXou :
    ​Putain 15 ans !
© 2017 Jeux en Société - Contact - Jouer à 2048