Messages+

Jeux en Société

Soirée du 14 septembre 2018

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (13) :

Antoine B, Jean, Lucie, Vincent F., Jérémy, Loïc, Rémi B., Frédéric, Fabien, Gabriel, Gérome, Nicolas, Raphaêl

Parties jouées :

Santiago x1, Proto x1, Trickerion x1, Pingouin x1, Les Basses Terres x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Les Basses Terres
    • Les Basses Terres (2018)
    • Claudia Partenheimer, Ralph Partenheimer
    • Z-Man Games
    • 4 joueurs
    Durée : 2h15

    Les notes :

    • Lucie : 6
    • Jean : 4
    • Antoine B : 4
    • Vincent F. : 6.5

    Les commentaires :

    • Antoine B :
      ​Globalement déçu par ce jeu, qui en apparence ressemble à Agricola (même maison d'édition, et on met des moutons dans des clôtures), mais en apparence seulement.

      Il y a un aspect "construction de sa cour" qui effectivement ressemble à Agricola, mais en beaucoup moins riche, puisqu'il n'y a que trois actions qui s'y appliquent (construire un bâtiment/aménagement, construire/déplacer des barrières, acheter/vendre des moutons).

      Vincent nous a vendu du placement d'ouvrier mais en fait c'est faux : toutes les cases d'action sont sur son plateau personnel, il n'y a aucune compétition pour prendre les actions juteuses. La compétition se réduit à choisir son bâtiment avant les autres (mais un nouveau apparaît immédiatement), ou aller au marché à moutons tant qu'il y a encore de l'offre ou de la demande comme on le veut.

      Il y a une interaction forcée où un joueur, lorsqu'il commence à construire une digue, est obligé de proposer à un autre joueur de l'aider. C'est un gros avantage pour le joueur à qui on propose d'aider, une action gratuite en fait. Vu les scores très serrés au final, malgré les stratégies différentes, tous les joueurs présents étaient d'accord sur le problème de déséquilibre provoqué par cette règle. C'est probablement mieux foutu à deux joueurs.

      En plus c'est long, 2h15 à l'horloge mais j'avais l'impression d'y avoir passé trois heures. La maigre profondeur des décisions qu'on prend ne justifie pas la durée du jeu.
    • Vincent F. :
      Voilà peut-être l'alternative à Agricola que je recherchai...

      Comme souligné par Antoine, ce jeu appartient à la même famille : on dispose d'un domaine avec un enclos à moutons. Il s'agit de développer son domaine en construisant des bâtiments et en aménageant son enclos pour accueillir de nouveaux moutons. Ces domaines sont au bord de la mer du Nord dans les Basses Terres des Pays-Bas. Afin de protéger ces domaines, il faut donc coopérer pour construire une digue : une piste permet d'ailleurs de mesurer la contribution de chacun.

      Le jeu se déroule en trois années, diviser en deux semestres. Chaque semestre comprend une première phase de placement  d'ouvriers sur son plateau pour réaliser des actions (acquérir des ressources, construire des bâtiments, aménager son enclos, acheter ou vendre ses moutons au marché, construire la digue) et une seconde phase où son domaine va produire (des ressources et des moutons essentiellement).

      A la fin de chaque année, on vérifie si la digue tient les assauts de la mer. Et selon, les contributeurs sont récompensés ou pénalisés. Enfin, et ce n'est pas la moindre des choses, on ajuste la valeur de contribution à la construction de la digue et la valeur du mouton.

      On retrouve évidemment des mécaniques chères à l'auteur d'Agricola, Uwe Rosenberg. Mais au lieu d'avoir sans arrêt le couteau sous la gorge (c'est l'impression que j'ai à Agricola), ce jeu remplace l'obligation de nourrir ses ouvriers par une coopération à la construction de la digue. Il instille une savante dose de tension pour pouvoir estimer quel sera le meilleur chemin pour faire fructifier son domaine : contribuer à la digue, mais prendre le risque que cela ne confère que peu de points en fin de partie, agrandir son troupeau, mais prendre le risque d'être pénalisé très lourdement en fin de partie.

      Sur cette partie, nous avons tous pris des options diverses. Au final, c'est Jean qui en est sorti vainqueur grâce à son utilisation judicieuse d'un de ces bâtiments acquis tôt dans la partie et son envolée sur la piste de la digue.

      C'est sur l'aspect coopératif de la construction de la digue que nous avons fait le plus de commentaires : c'est normal, c'est LA mécanique originale de ce jeu. Sur une partie, c'est difficile d'estimer sa pertinence. En tous cas, je réserve mon avis avant de remiser le jeu...
  • Pingouin
    • Pingouin (2005)
    • Alvydas Jakeliunas, Günter Cornett
    • Phalanx Games
    • 3 joueurs
    Durée : 0h15

    Les notes :

    • Loïc : 7
    • Rémi B. : 9
    • Jérémy : 7

    Les commentaires :

    • Rémi B. :
      ​Toujours aussi rigolo ...
    • Jérémy :
  • Proto
    • Proto (non renseignée)
    • non renseigné
    • 4 joueurs

    Proto de Alain et de Fred, avec des morceaux de pizza dedans...

    Durée :

    Les notes :

    • Loïc : -
    • Jérémy : -
    • Frédéric : -
    • Rémi B. : -

    Les commentaires :

    • Rémi B. :
      ​Jeu tres sympa. Typiquement dans la veine des jeux d'Alain. Il y a une dimension reflexion intense (qui me plait) mêlée a de la rapidité pour ne pas etre le dernier ...
  • Santiago
    • Santiago (2003)
    • Claudia Hely, Roman Pelek
    • Amigo
    • 5 joueurs
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Fabien : 6
    • Jérémy : 8
    • Loïc : 5
    • Frédéric : 7.5
    • Rémi B. : 8.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​On était 5, plus que les dernières fois il me semble, mais l'ambiance n'était pas tout à fait là, car les actions faites autour de la table n'étaient pas toujours les plus profitables pour leurs auteurs...
    • Rémi B. :
      ​Partie sympa, malgré le fait que je me fasse enfermé mes deux premieres plantations. La partie se passe sur un esprit plutot collaboratif, alors qu'en général, tout le monde se tire dans les pattes.
  • Trickerion
    • Trickerion (2015)
    • Richard Amann, Viktor Peter
    • Mindclash Game
    • 4 joueurs
    Durée : 3h30

    Les notes :

    • Raphaêl : 9
    • Gérome : 8
    • Nicolas : 8.5
    • Gabriel : 9

    Les commentaires :

    • Gabriel :
      ​Bon, même score que d'habitude, mais comme Antoine a préféré tester un autre jeu, je peux gagner... ( pas de beaucoup ) devant Raphaël qui paie un milieu de partie un peu "mou" ( genre le gars il modifie la prophétie qui "transofrme" les sous gagnés en PV lors de la représentation, et perd 8 points parce qu'il ne peut pas payer ses employés ( bon, du coup, ça ne fait "que" 4 points perdu, mais bon... )

A noter :

© 2017 Jeux en Société - Contact - Jouer à 2048