Messages+

Jeux en Société


Mardi 30 septembre 2008

A table :
Olivier, Briac, Michel, Matthieu, Jean-Christophe, Cyrille, Didier, Antoine, Isabelle, Alan, Antoine, Pierre, Jeff, Charles, Anne, Fabrice, Fred, Florian, Jacob, Rémi, Estelle, Benoît

Les jeux : St Petersburg, Raja, Ghost Stories, La Citta, Tinner''s Trail, Glory to Rome, Modern Art, Pit, Rampage (proto)

 


St Petersburg (4 joueurs)

Durée :


Notes :

Olivier: 9
Briac: 7
Matthieu: 8
Michel : 9

Commentaires :

ReiXou : Ca marche toujours autant. On a joué avec la mini extension Le Banquet qui cahotise un poil le jeu, sans plus. Je me régale mais on a encore pu vérifier que les 2 gros nobles sont déséquilibrés s'ils apparaissent et sont construits au premier tour.

Une extension est prévu dans un mois, miam miam.

 

Raja (5 joueurs)

Durée :


Notes :
Jean-Christophe: 6
Cyrille: 7
Didier: 7
Antoine: 8
Isabelle: 5

Commentaires :

 


Ghost Stories (4 joueurs)


Durée :

Notes :
Matthieu:
Alan
: 9
Antoine : /
Pierre : 9

Commentaires :  

Alan : Excellente partie très tendue. Ce qu'il y a de super à Ghost Stories, c'est que la tension n'arrête pas de monter, et tout le monde est sur le bord de son siège pour le jet de dé final.



La Città (4 joueurs)

Durée :

Notes :
Anne: 8
Fabrice
: 8
Charles: 8
Fred: 8

Commentaires :  

  Fabrice: Il y avait un bon moment que je n'avais pas refait de partie de La Citta. Souvent difficile à lancer car long à expliquer et long à jouer. Nous n'avons pas fait d'erreur de règles, et du coup le jeu tourne comme une horloge. La partie fut tendue du début à la fin. Dés le second tour Charles et Anne se mettent la pression, et moi je mets la pression à Charles. La sueur a perlé... mais mon choix de commencer assez tot une troisième cité fut payant... enfin si je n'avais pas fait une boulette en bloquant une autre cité en oubliant La Fontaine. Je finis avec 3 cités complètes et peu de migration (juste ce qu'il faut pour me permettre de nourir les miens). Nous finissons à égalité avec Charles, content d'avoir pas trop mal géré malgré quelques boulettes. Fred est un peu largué mais la première partie est toujours douloureuse. Voici un jeu de placement/développement très interactif... un poil long, mais à 4 joueurs connaissant les règles ça tourne en moins de 2h. A éviter absolument à 5 joueurs.

Charles C : Un jeu vraiment tendu où il faut bien peser le  choix de ces actions. D’une grandeur d’âme sans conteste, je permets à Anne de venir construire sa fontaine sur le bord de mon lac de villégiature (aarg, mais pourquoi je ne l’ai pas bloqué ?). Dès lors, elle ne cessera plus de perturber mes citoyens, alors bien peu redevables de mes incessants efforts à les satisfaire. Complice, Fabrice viendra  à son tour m’enquiquiner en cernant de toute part ma seconde ville ; mais rien n’y fera, je me débat et arrache avec 32 points une parfaite égalité avec Fabrice (même pas une pièce d’or pour nous départager).


Tinner's Trail (3 joueurs)

Durée :

Notes :

Michel : 8
Briac: 9
Olivier: 7

Commentaires :

  ReiXou : pas de doutes ça tourne de façon exemplaire mais attention pour les allergiques au hasard quand même. Ayant vendu tout mon cuivre tot (alors que son cours était à 8£) j'ai été chanceux que le dit court chute pour les 2 derniers tours car ma réserve d'icelui était tombée à zéro.
Très agréable quand même, très fluide et les enchères et lancers de dés améne juste ce qu'il faut de ouh et ahhhhhhh.

Modern Art (3 joueurs)

Durée :

Notes :

Jeff : 10
Briac: 10
Charles
: 10

Commentaires :

  Charles C : La partie de Modern Art la plus difficile à laquelle j’ai bien pu jouer. La raison : un brouhaha ignoble en fond sonore, digne d’une étable remplie de vache folle (voir la listes des turpides ruminants plus bas !). Néanmoins, mon plaisir ne sera pas gâché, tant j’attendais de voir s’extirper du placard «Le» Jeu.

 


Glory to Rome (4 joueurs)

Durée :

Notes :

Rémi : 9
Estelle
: 8
B
enoît : 8.5
Jeff : 8

Commentaires :  

 

Rémi : Deux parties à la suite avec un affreux Jeff qui a honteusement abrégé la première en nous frustrant tous un grand coup. Du coup on en a fait une deuxième histoire de faire une vraie partie. Je foire complètement cette deuxième en me bloquant ma clientèle avec des actions inutiles au départ.

Mine de rien, Glory to rome est un jeu tellement imbriqué dans ses mécanismes que beaucoup de tactiques sont possibles et c'est un vrai bonheur. Les pouvoirs des bâtiments sont puissants et influent véritablement sur le jeu et les parties sont toutes très différentes.

Benoît: La rencontre de l'école Allemande et Américaine. Un jeu aux mécanismes allemand truffé de lourdeur américaine et de cartes genre "Ok, t'as 4 fois plus de PV que moi mais grace à ma carte que je construis, c'est moi qui gagne". J'ai galéré à mort entre ce qu'on prend dans la main, le pool ou le stockpool.

Le win to win (plus je gagne et bien plus j'ai des bâtiment fort qui me permettent d'accroitre mon avance) est bien plus que présent.
A la première partie on a tous été super frustré par Jeff qui avait un bâtiment qui permettait de terminer la partie. Il le construit quasi entier, puis se démerde pour se retrouver premier l'espace d'un instant et hop il termine. Grosse frustration de la partie qui s'arrête nette en plein millieu.
Tellement frustré que j'ai pas voulu jouer la carte à la 2ème partie pour pouvoir profiter du jeu jusqu'au bout (si l'on peut dire ça). Jeff lui a remis ça mais n'a pu prendre à aucun l'avantage, heureusement.

Bref, il y a de la chance, des cartes qui parraissent abusé, du win to win bien frustrant, des mécanismes trés touffu mais le jeu est super bien quand même.
Super bien parce que je me suis éclaté à jouer, à contruire des trucs et des bidules, à faire pleurer Rémi et énerver Estelle. Que les tactiques sont nombreuses (Cela m'a fait penser à Mykerinos ou les mécènes guides les stratégie. Ici c'est pareil avec les clients).


Pit (5 joueurs)

Durée :

Notes :

Rémi : 9
Benoît: 9
Michel
: 9
Estelle: 9
Fred: 7

Commentaires :  

Rémi : C'est de la bombe ce jeu !! un classique revisité de manière magistrale. MEUH MEUH !!! Quelle poilade !!
 
Benoît: Purée c'est naze ce jeu. On est à fond comme des cons pendant 3 minute (la manche), puis on remet ça avec une variante encore plus con ou on à l'air de Lapins Crétins en puissance. C'est trop naze.
Je conclurai donc par une citation d'un illustre président de JES:
IL ME LE FAUT !!!!

Rampage (proto - 5 joueurs)

Durée : 1h

Commentaires :  

Alan : j'adore le thème et les mécanismes sont sympathiques. Malheureusement j'ai pioché trois gros objectifs, et je n'ai pas réussi à en faire un seul (à un journaliste près :( ).

 


À noter :

Fabrice: Je m'absente quelques temps et paf ! Des changements majeurs... une armoire magnifique remplie de jeux apparaît dans la salle. Je pense disparaître encore un mois pour trouver à mon retrour des tables neuves, une clim et une isolation phonique

© 2017 Jeux en Société - Contact - Jouer à 2048